Pierre d'Arquennes
Article paru dans La semaine musicale et théâtrale, le 30 mars 1934

En dehors de son activité de pianiste et de compositeur, M. Pierre d'Arquennes a fondé en janvier 1934, LE TRIPTYQUE (Son - Poème - Mouvement) dans le but de la propagation de l'art sous les trois formes : Musicales - Poétique - Visuelle. Ce groupement, dont le succès va toujours grandissant, a donné treize concerts en moins de trois mois. Actuellement M. d'Arquennes projette une série de concerts sous une forme plus vaste dont les programmes seront réservés en grande partie aux premières auditions et à la diffusion d'oeuvres peu jouées.
Voici quelques extraits de critiques sur le jeune musicien :

"Une sonorité d'une émotivité rare alliée à un merveilleux instinct de la ligne mélodique. En tous cas, il n'est pas exagéré de dire que le jeune pianiste flamand qui professe pour Bach une admiration particulière nous montre par moment un Bach inconnu"
Robert Battefort

"Pierre d'Arquennes se profilant dans un éclairage discret, évoque Liszt jeune. Il professe une affection particulière pour Bach dont il a transcrit des chorals...dans lesquels il réalise d'exquises sonorités"
H.B. "Le guide musical"